Chercher dans artalog.net...
 

Galerie Maurice Garnier - Paris - France

 
Galerie Maurice Garnier   
 
6 avenue Matignon
75008 Paris - France
Tél. : +33 (0)1 42 25 61 65
web : www.museebernardbuffet.com
Email :  écrire à la galerie

Horaires :
du mardi au samedi de 10h à 13 h et de 14h30 à 18h


Plan d'accès
Galeries voisines



Restez informé de l'actualité des galeries, abonnez-vous à notre lettre gratuite
 L'amitié est un sentiment essentiel et rare sans lequel ma vie serait un désert affectif insupportable. Celle qui lie Maurice Garnier à Bernard Buffet depuis un demi-siècle est exemplaire. Si il en était besoin, cette seconde exposition des toiles destinées au Musée Bernard Buffet de Colmar en serait une preuve irréfutable. L'idée de reprendre l'oeuvre de Bernard à ses débuts et de nous la montrer, année après année comme on feuillette l'histoire d'un homme, est de lui et je la trouve merveilleuse. J'avoue avoir été profondément émue lorsque Maurice m'a fait part de sa décision de maintenir le vernissage de Février comme si de rien n'était. Le premier Jeudi de Février est à mes yeux un rite et j'aurais terriblement souffert d'avoir à y renoncer. Je m'y rends comme à un rendez-vous d'amour avec celui que j'aime et qui, même absent, m'habite toute entière. Pendant quelques heures j'ai l'illusion qu'il est encore vivant.

Sur le bureau où j'écris ces lignes sont étalées les photos des tableaux choisis pour composer ce que j'appellerai le Chapitre ll du Musée Bernard Buffet. Mon rôle n'est pas de tenir de longs et savants discours sur la peinture. De toute façon mon parti pris évident m'ôterait toute crédibilité. Par contre je peux parler de mes émotions. J'avoue être en admiration devant l'évolution et la maturité que révèlent ces oeuvres crées en quatre ans. A la sûreté du trait que Bernard possédait d'instinct, à son respect du dessin s'ajoute soudain le travail de la matière. Les nus sur les canapés et l'Horreur de la Guerre sont à mes yeux des chefs d'oeuvre de composition et de peinture proprement dite. Il venait d'avoir 25 ans. Il était célébré comme un jeune prodige. Il aurait pu s'installer dans cette gloire précoce. Mais Bernard refusait la facilité. Il a toujours voulu aller plus loin, plus haut. Il nous l'a d'ailleurs prouvé.

J'avance trop vite dans le temps. Pour découvrir la suite il faudra attendre l'année prochaine ou mieux encore l'inauguration du Musée.

Merci Maurice. Merci pour tout. Si Bernard était là, il serait heureux.

Annabel Buffet septembre 2001





Expositions passées


05/02/2009 - 28/03/2009
Nu de dos 1990 huile sur toile 146x97cm


07/02/2008 - 23/03/2008
Courtesy Galerie Maurice Garnier