Chercher dans artalog.net...
 

Galerie Bertrand Trocmez

     Galerie Bertrand Trocmez - Clermont-Ferrand - France     Daniel DALMBERT
 

Daniel DALMBERT - Bataille Rythmée

 
Daniel DALMBERT Bataille Rythmée  
Daniel DALMBERT - Bataille Rythmée
Oil an canvas - 1957
92 x 65 cm.

Prix : contacter la galerie
Galerie Bertrand Trocmez
Tél. : +33 (0)4 73 90 97 97
www.galerie-trocmez.fr


LE GROUPE DE L'ECHELLE
Malgré l'occupation, l'académie de la Grand Chaumière poursuit ses activités, notamment l'atelier d'Othon Friesz. Ses jeunes élèves sympathisent et prennent l'habitude de se rencontrer pour échanger leurs réflexions sur la peinture des uns et des autres. La directrice, madame Florence, met spécifiquement à leur disposition un petit atelier situé au deuxième étage de l'académie, dont la particularité est l'accessibilité au moyen d'une échelle. S'y retrouvent Jean Cortot, Daniel Dalmbert, Jean-Marie Calmettes, Jacques Busse et Ernest-René Collot. Le sculpteur Jacques Dufresne et Christian Laran se joignent à eux rapidement, Michel Patrix un peu plus tard. Le père de Jean Cortot, le pianiste Alfred Cortot, les appelle le Groupe de l'Echelle; le nom restera. Les jeunes artistes ne revendiquent ou n'élaborent aucune théorie particulière sur la manière de peindre. Leur motivation consiste seulement à pouvoir échanger sur leur passion commune, dans une période où les jeunes manquent tout particulièrement de repères et de contacts avec leurs ainés. D'autres artistes, sans faire partie du groupe, fréquentent occasionnellement leur atelier, comme Geneviève Asse et César. Quelques mois plus tard en avril 1943, une galerie de la rue de la Boétie organise la première exposition du Groupe de l'Echelle. Ils devront attendre la Libération pour de nouveau travailler et exposer ensemble, tout d'abord en mai 1946, Galerie Jean Dufresne, puis par deux fois, Galerie Drouant-David. Le groupe prend également l'initiative d'une exposition de peintres et sculpteurs de l'Ecole de Paris, présentée à la Coupole en juin 1950, avec entre autres Clavé, Dominguez, Léger, Picasso, Friesz, le sculpteur Laurens, et bien sûr le Groupe de l'Echelle au complet. Leur dernière exposition est organisée au Havre, Galerie Jacques Hamon. Les jeunes artistes participent également individuellement au Salon de Mai qui devient chaque année leur lieu de rencontre. L'esthétique du groupe, comme celle prônée par les organisateurs du salon, opte pour une figuration ayant opéré la synthèse des grands ainés de la première moitié du siècle. Après 1953, il n'y aura plus d'exposition commune, chacun suivant son propre parcours, et chacun développant son propre style, parfois jusqu'à l'abstraction .....
Année 50
Les peintres de la synthèse Eric Mercier
La Gazette de l’Hôtel Drouot
N° 5 – 7 Février 2003